Vos montures de CréateurA des prix très très doux !
30 jours satisfait ou remboursé *Livraison gratuite en Belgique
Votre opticien créateurDes prix très très doux !30 jours satisfaits ou remboursésLivraison gratuite en Belgique
prendre rdv

Acuitis x Académie de l’Orchestre de Paris

Il y a des moments suspendus, des instants magiques qui nous propulsent dans un monde où le son, la pureté, la passion nous guident et nous enivrent.

Depuis sa création, Acuitis a à cœur de mettre à l’honneur les valeurs de transmission et de partage. C’est donc tout naturellement qu’Acuitis a souhaité accompagner des jeunes talents issus des meilleurs conservatoires internationaux à vivre ces moments uniques.

La sélection des académiciens est basée sur l’excellence des musiciens. Chaque académicien a reçu un accompagnement pédagogique personnalisé par les musiciens de l’Orchestre de Paris. Nous sommes allés à la rencontre de certains d’entre eux, ils nous livrent, ici, des mots d’une mélodie infinie et nous emportent dans leur monde où les sens prennent tout leur sens.

Pour Acuitis, nous sommes allés à la rencontre de certains d’entre eux, ils nous livrent, ici, des mots d’une mélodie infinie et nous emportent dans leur monde où les sens prennent tout leur sens.

« Le mot « son » m’évoque la couleur et l’intention. »

Béla, 22 ans, joue de la contrebasse depuis son plus jeune âge. Il aime faire groover et danser les personnes. Pour lui, le sens est une histoire d’intention, de justesse et de finesse.

Béla Bluche, Contrebassiste

« Être au milieu du son, c’est comme tomber amoureux de quelqu’un, on a des papillons dans le ventre. »

Pour Chloé, 24 ans, la musique est une histoire de famille. Son grand-père, violoncelliste, lui a communiqué sa passion. En empruntant cette voie, Chloé rend hommage à son grand-père et nous dévoile tout en douceur son bonheur de jouer de la musique et notamment au cœur d’un orchestre.

Chloé Lanteri, Violoncelliste

« Pour moi, la musique unit tout le monde. »

Emilie, 22 ans, est franco-italienne. Pour elle, le son est chaleur avant tout mais également vibration. La musique en est son mode d'expression, sa manière de communiquer avec les autres. Si elle évoque les 5 sens quand elle parle du mot sens, elle nous délivre l’importance du sens de la vie et de la direction à suivre.

Emilie Chigioni, Violoniste

« Pour moi, le sens est un outil qui nous permet de transmettre. »

Florian a une triple casquette, celui de professeur de cor, d’intermittent du spectacle et d’étudiant au Conservatoire Supérieur de Paris. Jeune, il choisit le piano comme instrument de musique mais très vite, il a besoin de partager sa passion avec les autres, d’être au cœur d’un orchestre, c’est ainsi, qu’il devient corniste. Le sens pour lui, c’est avant tout une affaire de transmission et de partage.

 Florian Bellon, Corniste

« La musique est un chemin de rédemption. »

Gabriel, 26 ans, joue du violon depuis l’âge de 3 ans. Il découvre la musique grâce à ses parents qui l’emmènent voir Madame Butterfly. Ici, Gabriel nous livre un portrait d’une grande profondeur d’âme. Si le son est pour lui, un symbole de survie, de nostalgie et d’espoir, le sens n’en est pas moins fort. Il représente à ses yeux la chance de pouvoir créer un monde meilleur et plus enclin au bien-être de l’humanité.

Gabriel Anker, Violoniste

« On ne nait pas musicien, on devient musicien. »

A travers cette interview-duo, nous découvrons, un académicien et son tuteur qui partagent avec beaucoup d’authenticité leur amour inconditionnel de la musique ainsi que leur rôle au sein de l’orchestre. Si les 5 sens, leur permettent d’évoluer dans le monde et d’interchanger avec leurs semblables, ils se décrivent comme des passeurs d’émotion.

Guillaume Flores & Clément Batrel Génin, Violonistes

« Le sens, c’est la façon dont nous interagissons avec le monde. »

Marie, 23 ans, est issue d’une famille de musiciens. Ainsi, depuis son plus jeune âge, la musique l’accompagne à chaque instant de sa vie. Pour elle, le son tout comme la musique sont sa raison de vivre. C’est ce qui lui permet de se lever le matin et de rester éveiller toute la journée.

Marie Nagahara, Violoncelliste

« Le sens de la direction, c’est celui qui guide les autres. »

Pauline, 22 ans, nous fait découvrir le rôle du haut bois au sein d’un orchestre. C’est lui qui donne le « la », le sens de la direction. Elle nous exprime, ici, son besoin vitale de jouer de la musique et sa relation très sensorielle avec l’instrument.

Pauline Cambournac, Hautboïste

« Le son au sein d'un orchestre, nous permet de rester connecter. »

Sara, 26 ans, est tombée toute petite amoureuse du son du violon. Elle a toujours été connectée à la musique et le fait de jouer dans un orchestre, lui procure une énergie incroyable.

Sara Areal, Violoniste

Votre panier (0 article )
- +
Supprimer

- +

En cas d'achat de verres correcteurs un opticien se chargera de vous fournir les papiers de remboursement sécurité sociale et mutuelle si vous les souhaitez.

Total
Oups, vous n'avez pas d'article dans votre panier.